Le projet

La naissance du projet Monsieur Martin repose avant tout sur un processus simple basé sur des rencontres avec des personnes qui partagent la même envie: celle de créer. L’écriture à la base vient du Hip Hop. Elle s’ouvre au fur et à mesure vers des horizons jusque là inexplorés. Les musiques servent le personnage incarné par Monsieur Martin et contribuent ainsi à dynamiser l’histoire.

Les chansons imaginées comme le scénario d’un film parlent d’un tueur en série dans un univers cinématographique.

Si le projet de Monsieur Martin était une série télé, ses chansons en seraient les épisodes. Tous différents et pourtant tous complémentaires pour comprendre la complexité d’un personnage troublant.

Les influences
Tel ce tueur qui ne veut pas être fiché, la musique de Monsieur Martin est plurielle: hip hop, rock, électro, chanson. Ce serait un crime de donner une définition précise du style musical de ce projet.

Et parmi ces mille et un visages, quelques uns ressortent:

  • Bélaïd Boudellal, comédien, metteur en scène et musicien. Chaque titre a son interlude, jouée et interprétée sur scène. Grâce à lui, la vie de Monsieur Martin se joue et s’incarne. Elle s’écoute et prend vie. Le concert devient spectacle.
  • Frank Arbaretaz, compositeur principal, guitariste et chanteur pour les parties Rock.
  • Fred Saldanha,  apporte une alternative aux machines en jouant des boucles lancinantes propres à l’univers de Monsieur Martin.
  • Gauthier Nouailler et Tambour Battant amènent une diversité au projet avec leurs touches électro.

L’objectif même du projet de Monsieur Martin est de construire une œuvre pluridisciplinaire. L’album constitue le point de départ de cette démarche. Le théâtre, la scénographie et la vidéo donneront une plue value et enrichiront l’univers de Monsieur Martin.

Soyez en sûrs : lorsque vous croiserez la route de ce tueur en série, il ne vous laissera pas indifférent.

Une réflexion au sujet de « Le projet »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *